BULGARIE  OCT  2018

C'est une fabuleuse expérience humaine que j'ai vécue en Bulgarie et je suis pleine de gratitude d'avoir pu participer à ce séjour humanitaire merveilleusement bien organisé. Au delà d'une démarche animée d'une magnifique intention, c'est aussi un riche voyage intérieur que j'ai réalisé en compagnie d'un groupe bienveillant, chaleureux et généreux. Les sourires des enfants, les évolutions déjà constatées sont encore très présents dans mon coeur et je ne doute pas que notre passage dans ces structures sera pour eux, comme une porte ouverte vers de nouveaux horizons possibles. Ce séjour a aussi été pour moi une nouvelle confirmation de la force créatrice de l'art- thérapie évolutive.

Karine B

« Partager et Grandir »

« La joie et la richesse de nos partages ont jalonné pour moi ce séjour en Bulgarie: tout d'abord avec l'équipe des art-thérapeutes et ensuite, de manière intense, avec les enfants que nous avons rencontrés.

Il s'est tissé pour moi des liens subtils, au-delà des mots et des histoires douloureuses, qui ont trouvé leur expression dans les nouvelles couleurs et formes, pleines de vie, que les enfants ont dessiné au fil de nos visites. Des transformations ont eu lieu, les sourires et les regards en étant les fidèles témoins.

Des âmes ont ainsi pu se rencontrer, dans la magie du partage de l'Amour et de la Paix, en touchant notre profonde humanité.

Merci, la Vie! et que ces graines semées puissent-elles continuer à grandir dans le cœur des enfants, dans le mien, dans celui de l'association et s'étendre bien plus loin! »

Alexandra 

Une expérience marquante, pleine d'émotions, de toutes les émotions colorées ...avec tout au bout une lumière qui ne demande qu'à illuminer chaque jour encore plus fort. "Puissions nous continuer à faire éclore tous ces sourires d'enfants et tout cet amour" Merci !

Magali P

"Puissions nous être aidés à accomplir notre part".
Une phrase qui m'a accompagnée et qui à pris tout son sens lors de cette semaine en Bulgarie. Elle m'a aidé à me dépasser,à ne pas douter car je n'étais pas seule dans cette aventure humaine... une équipe solidaire... là pour semer quelques petites graines en quelques jours . Un arbre merveilleux  a poussé, un capitaine a pris le gouvernail de son bateau... 1, 2, 3 p'tits coeurs... les voilà réunis au delà de la mort.
Nous avons simplement donné un peu de temps et de l espace pour ces enfants écorchés par la vie mais qui ont en eux une magnifique lumière et un potentiel. Je suis reconnaissante d avoir été témoins de ce changement, de cette évolution.
Merci pour vos merveilleux sourires et votre confiance.
Charlotte  

"Superbe séjour humanitaire en Bulgarie avec un groupe extraordinaire, bienveillant, porté par la lumière, la joie, le partage et l'amour. Très belle première expérience d'ATE humanitaire à l'orphelinat où l'on a pu voir, en quelques séances seulement, de magnifiques transformations dans les dessins et comportements des enfants. Nous les avons vus passer de premiers dessins souffrants à de belles fresques collectives portant de belles couleurs et symboles élévateurs: extraordinaire! J'espère de tout coeur que les petites graines semées durant ce stage apporteront de beaux fruits pour tous: les enfants, leurs éducateurs, le groupe, ...Merci "

Marie Claverie

"Je reviens avec la sensation d'avoir participé à un tissage d'Amour collectif aussi bien avec le groupe de thérapeutes qu'avec les enfants, et leurs animateurs ....nous ne parlions pas la même langue et l'absence de traduction (peu d'interprètes) m'a obligé à m'exprimer avec le coeur, et donc à me réaxer le plus possible à  l'Amour en moi, à la Confiance d'être là au bon endroit, au bon moment avec la bonne personne et à cueillir ce qui se présentait ...dans ce mouvement de vie, d'effervescence, de rapidité, où les enfants déposaient si vite sur leur papier en recto verso. Mon mental affolé a choisi de laisser de la place à la petite voix de l'Amour...et c'est ce climat de Confiance qui a rejoint les enfants et les animateurs...ce climat ne se traduit pas en mot, juste en ressenti... et c'est ça, qui a été présent chaque jour...Cette force a véhiculé, et je la sens encore...et mon mental habitué à douter, a laissé place à la Confiance en la VIE...ce voyage a renforcé ma détermination à avancer sur le chemin de l'Amour et à lâcher la bataille du manque Merci à chacun d'avoir autant donné ...Quel cadeau ! 

Corinne  

Magnifiques expériences à l'orphelinat de Plovdiv où les enfants, les adolescents et les éducateurs ont pu déposer des mémoires individuelles et collectives par le dessin et commencer à contacter leurs ressources intérieures. 

"Partager la vision d'une ressource inépuisable d'Amour en chacun et pour tous, comme une force capable de lever tous les voiles masquant les couleurs intenses de la vie.

Grandir de se rencontrer souvent au-delà des mots, dans un sourire, un geste, un regard, un contact, un dessin en couleurs sur le papier, parfois juste une présence. Grandir les uns des autres, les uns avec les autres dans l'accueil de ce que chacun est et de ce que nous sommes tous.

Merci à Sylvie et Valéry Lamoure d'avoir associé les mots Partager et Grandir qui ont résonné pendant ce voyage en Humanité à Plovdiv, Bulgarie.

Marianne Lusson 

CAMBODGE 2018

Sigolène B

Les interprètes et Olivier (photographe initié à l'ATE)

Supervision

C'est avec une joie encore intacte que je souhaite témoigner de l'expérience humanitaire à Phnom Penh avec l'association
PARTAGER GRANDIR. En fin de cursus d'art thérapie Évolutive à l'École Plénitude, c'est un voyage qui m'a conforté dans
la pertinence de ce travail.  A Phnom Penh, Je suis allée à l'essentiel et le mental si volontaire s'est transformé et affiné au fil des ateliers. L'attention à chaque enfant dans un collectif bouillonnant m'a obligé à être dans le présent, dans la plus parfaite improvisation et ouverte au changement à tout instant. Cela a ravivé chez moi une mémoire de difficulté scolaire qui s'est focalisée en abcès dentaire.
Toute l'équipe m'a alors soutenu, avec une attention bienveillante et chacun avec sa couleur !
Qu'ils en soient remerciés...
J'ai pu constater que la douleur m'a quitté lors du brûlage du dessin de cette souffrance.
Ainsi libérée j'ai aussi pu débusquer une croyance qui entravait ma capacité à être vraiment dans la vie.Grâce à la fluidité dans le groupe et aux évaluations nous avons pu constater le qualitatif de nos interventions, et la possibilité de communiquer avec le cœur.
Les jeunes étudiantes interprètes (anglais/khmer) ont aussi contribué à l'évolution au fil des jours, s'investissant pleinement dans les processus de transformation. Les photographies des dessins nous permettant de visualiser la force de la psychologie transpersonnelle.
En effet, lorsqu'un groupe d'enfants faisait des dessins avec des émotions lourdes dites de "dépôt", cela permettait à un autre groupe de dessiner en collectif une fresque de fleurs, d'arbres et de coeurs, plus légère et porteuse d'espoir.
Ou bien, le thème d'un atelier terminé la veille revenait le lendemain dans un autre lieu.  "Bizarre, vous avez dit bizarre"... et bien non, c'est la démonstration du processus Evolutif !!!
Ce qui m'a étonné c'est la capacité de ses enfants a œuvrer ensemble, et a accepter si facilement de déchirer ou de brûler  lorsque nous avions identifié leurs émotions. Ainsi ils acceptent d'évacuer les traumatismes pour les transmuter en forces vives.
Le témoignage de Joël Lesoin (bénévole à LRDE) qui les côtoie au quotidien en a fait la preuve.
REMERCIEMENTS à tous les participants pour leur belle présence, la fluidité du groupe, et la bienveillance créatrice...
Aux organisateurs, pour la logistique parfaite, et la cohérence du groupe.
Aux formatrices pour leur investissement, et la pertinence de leur travail.
Aux photographes pour leur coup d'oeil sans dommages (et oui les coups ça peut faire mal) !!!
Aux interprètes pour leur participation active, et à March qui s'investit pour la pérennité...
Aux lieux qui nous ont reçus et à leurs animateurs qui font un travail remarquable. Vive le Cambodge......... et les tuks tuks !!! Sigolène

Currently, the association "Partager-Grandir" offers their time and skills to the children of "Les Restaurants Des Enfants".
"Partager-Grandir" provides psychological support through evolutionary artistic therapy workshops.
Armed with a sheet of drawing paper and pastels, the children express their feelings, but also their sorrows and their fears.
The sun sometimes turns black, the roofs of houses gather to form an open mouth threatened by its fangs ...
I will remember all my life this little child, maybe six years old. I already noticed him, he used to play hard, jostled and rudely easily his friends. After he has drawned a tortured tree with so little green leaves, the therapist drew a big heart and asked him to color it. The coloring was first made brutally in jerky movements. The therapist then took the child's hand to show him how to spread the color ... slowly and gently. Then, slowly, the child agreed to do it, it was obvious that his efforts to achieve it were immense, then, step by step, everything seemed to calm down.
What will become of all these works? I believe in the experience of these therapists: the saddest drawings, the blackest, those who carry the most a message of misery, fear, sadness, end of life, submission, rejection, will be destroyed as the symbol of a page it closes to allow another page to open to something else, to a more positive future.

Actuellement, des militants de l'association « Partager-Grandir » offrent leur temps et leurs compétences aux enfants de « Les Restaurants Des Enfants ».
Cette association apporte un soutien psychologique à travers des ateliers d'art-thérapie évolutive.
Armés d'une feuille de papier dessin et de pastels, les enfants expriment leurs sentiments, mais aussi leurs douleurs et frayeurs.
Le soleil se colore parfois en noir, les toits des maisons se regroupent pour former une gueule ouverte menaçante par ses crocs ...
Je me souviendrai toujours de cet enfant de peut-être six ans. Je l'avais déjà remarqué, il jouait au « dur », bousculant et rudoyant facilement ses camarades. Après avoir dessiné un arbre torturé et avec si peu de vert feuillage, la thérapeute lui a dessiné un grand cœur et lui a demandé de le colorier. Le coloriage fut réalisé au départ de façon brutale en mouvements saccadés. La thérapeute pris alors la main de l'enfant pour lui montrer comment étaler la couleur ... lentement et avec douceur. Lorsque l'enfant accepta de le faire, il était visible que son effort pour y arriver était immense, puis, peu à peu, tout semblait vouloir s'apaiser.
Que deviendront toutes ces œuvres ? Il faut croire en l'expérience de ces thérapeutes : les dessins les plus tristes, les plus noirs, ceux qui portent le plus un message de malheur, de peur, de tristesse, de fin de vie, de soumission, de rejet, seront peut-être détruits comme le symbole d'une page qui se referme pour permettre à une autre page de s'ouvrir vers autre chose, vers un avenir plus positif.

Joël Lesoin
https://www.lesrestaurantsdesenfants.org/?page_id=145

TEMOIGNAGES et EXPERIENCES

Alice B

Sylvie Lamoure, présidente de l'association Partager-Grandir témoigne suite à un atelier d'Art Thérapie Evolutive ®. Ce témoignage montre l'excellence et l'intérêt du travail humanitaire psychologique réalisé!

Suite à ce voyage au Cambodge, qui de par mes origines à moitié asiatique, a fait des résonnances en moi, j'ai lâché prise sur encore plus de choses. Je pense que d'être confrontée au réel de la vie des enfants dans des pays ayant un tel passé de violence, aide à relativiser beaucoup plus. Par ailleurs, nous avons pu voir à quel point apporter l'art thérapie Evolutive® là-bas fait bouger les inconscients collectifs et évoluer les choses; c'est très touchant et émouvant. J'ai encore toutes ces images d'enfants dans mon cœur et la force et cohésion de notre groupe.        Sylviane C

Merci Patricia!

Ici, une petite vidéo  (Tarik) qui montre une séance de transformation en Art Thérapie Evolutive.

" Lorsque je me remémore le voyage en Inde, une joie intense m'envahit ainsi qu'un profond sentiment d'unité intérieure. Ces souvenirs, remplis d'émotions, d'apaisement et de découverte de moi-même, c'est à dire sans interférence de l'égo en étant tout moi tout simplement, me parlent de partage, de solidarité, d'Amour inconditionnel, "d'être au service de....." C'est en ça que ce voyage m'a permis de goûter à l'expérience des sommets: " le point culminant de la réalisation de soi est atteint lorsque l'individu dépasse son égo en effaçant la frontière entre le moi et le non moi. Il vit alors, dans une joie profonde, l'expérience de la communion avec le monde"

L'énergie qui se dégage de l'Inde est très particulière, elle m'a reconnecté à mon être profond et a laissé en moi, des empreintes indélébiles.

Ce voyage m'a permis de faire un énorme travail de courage et de lâcher prise en dépassant mes peurs afin d'accueillir la Foi en la vie et en l'amour.                             Lydia B

"Le travail au Cambodge m'a fait grandir et depuis les choses se sont vite enchainées. J' ai trouvé un emploi auprès des enfants grâce à cette expérience et relativise beaucoup plus. J étais très sensible en partant, là bas j y ai confirmé mon choix du public des enfants.                      Alice B


"J'ai participé au voyage humanitaire au Cambodge en février 2017, organisé par l'association Partager Grandir, en tant qu'art thérapeute évolutive. Difficile de raconter une telle expérience ! C'est une sorte de voyage initiatique, à la rencontre de ces enfants inconnus vers lesquels nous partons « donner », le cœur grand ouvert. Et c'est aussi un surprenant cheminement intérieur où l'on se découvre encore un peu plus soi-même. Ce qui s'est passé a été de l'ordre d'un alignement intérieur, comme la sensation d'avoir été à ma place, et de peu à peu trouver quelle est cette place. L'organisation du séjour par les membres de Partager Grandir était formidable : tout en attention, gentillesse, présence, ce qui nous permettait de nous délester de tout souci de logistique. Expérience inoubliable, qui fait grandir...à refaire !"                      Sophie L

Catherine Vallée, fondatrice de l'ecole Plénitude avec Marie-Odile et Alain Brethes accompagne Partager-Grandir depuis le premier séjour en Inde. Elle nous parle ici de la vitalité des enfants du Cambodge!

Marie Odile Brêthes, formatrice de l'école Plénitude soutient Partager-Grandir depuis le début en accompagnant des groupes de stagiaires en Inde et au Cambodge. Elle est à l'origine de l'Art Thérapie Evolutive®, méthode d'analyse symbolique. Cette analyse, à la fois intuitive et rigoureuse, qui prend en compte les données de la symbolique des formes et de la psychologie, permet de mieux saisir la nature des conflits exprimés. Ici , elle s'exprime après un atelier et parle de l'évacuation des émotions....

Depuis quelques années, j'avais ce désir de partir un jour en voyage humanitaire. À la fin de mes 3 ans de formation en art thérapie évolutive, lorsque l'Ecole Plénitude nous a proposé ce voyage humanitaire au Cambodge, organisé par l'association Partager/Grandir, je n'ai pas ressenti le besoin de réfléchir. C'était à mes yeux une évidence : je me sentais prête à partir à la rencontre de ces enfants en nécessité. Je m'engageais ainsi dans cette volonté de devenir thérapeute. Le séjour, extrêmement bien organisé par Partager/Grandir, nous a permis de vivre pleinement notre mission, renforçant ainsi cette union bienveillante entre thérapeutes que nous sommes. Les rencontres dans les différents lieux qui accueillent les enfants des rues ont été chaleureuses et placées sous le signe de la confiance à notre égard. J'ai été touchée par la spontanéité des enfants, leur désir et le soin qu'ils prenaient à raconter leur histoire souffrante à travers chaque dessin. En les aidant à poser petit à petit dans leur dessin des symboles d'amour, ou de guérison, cela a amené un mouvement énergétique élévateur incroyable tant pour ces enfants que pour nous aussi, accompagnants !! Je suis rentrée de ce voyage avec cette conviction que mon chemin de vie est au service des autres, m'investir auprès de personnes en nécessité. Ce voyage a été un vrai voyage intérieur. Mon objectif : repartir l'an prochain !             Marina B